Accueil > Patrimoines > Église Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres

Église Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

Église d’un prieuré bénédictin dépendant de l’abbaye Sainte-Croix de Bordeaux. Une tradition orale attribuait la fondation du prieuré de Soulac à Charlemagne ou à Louis le Débonnaire. Au 14e siècle, l’ensablement oblige à modifier l’église. Au-dessus de l’autel, une voûte transforme cette partie de l’édifice en crypte. Le sol du chevet est remonté de façon à ce que les fenêtres romanes servent de portes. Sur le chevet roman est élevée une abside à cinq pans, précédée d’un chœur carré. Le sol de la nef est reporté à 3,60m au-dessus du sol roman. Vers le début du 15e siècle, il semble que l’église soit fortifiée. En 1621, l’église est attaquée par les Huguenots. En 1642 et 1643, de la poudre est achetée pour défendre l’église contre les incursions espagnoles et les fortifications devant la porte sont réparées. Au 18e siècle, la situation de l’église s’aggrave. L’administration l’achète dans le but de la laisser recouvrir par le sable. Vers 1860, le cardinal Donnet décide de dégager l’édifice et de le rendre au culte. Le décor se compose de chapiteaux historiés et conservait encore, au 19e siècle, des peintures romanes et gothiques aujourd’hui disparues. La façade occidentale est presque entièrement romane. Le clocher carré qui s’élève sur la travée occidentale du bas-côté nord, date du 15e siècle.

Source : http://www.culture.gouv.fr

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d378346.16951956498900.232487
Lambert II+NTFD.d329835.819120852063013.0223834
Lambert IIINTFD.d329812.692190113362811.8846278
UTM zone 31WGS84D.d178077.098099965048320.2387078
Peuso-mercatorWGS84D.d-124856.052193235702807.4636742
Latitude LongitudeWGS84DMS-1°7'17.764"45°30'50.422"

Evaluation

 Vos observations sur Église Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres