Accueil > Patrimoines > Maison carrée d’Arlac

Maison carrée d’Arlac


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite

Château élevé sur les plans de Dufart, élève et collaborateur de Louis, pour le banquier portugais Samuel Charles Peixoto, entre 1788 et 1790. C’est l’exemple type des grandes demeures néo-palladiennes édifiées dans la périphérie pour la grande bourgeoisie de l’époque. Le grand salon circulaire donne sur le parc par trois portes-fenêtres. La coupole portait une vaste composition picturale empruntant à l’agriculture, au commerce, à la navigation... qui peut être attribuable au peintre Antonio Gonzalez. Certains éléments témoignent d’une restauration au Second Empire.

Elle est visible de l’extérieur, mais de loin.

Source : http://www.culture.gouv.fr

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d413748.203215766420883.6987203
Lambert II+NTFD.d365911.40487661985215.028163
Lambert IIINTFD.d366024.106506333285098.1298965
UTM zone 31WGS84D.d213612.20801654970231.5329512
Peuso-mercatorWGS84D.d-69331.7826168855594484.9129679
Latitude LongitudeWGS84DMS-0°37'22.145"44°49'40.818"

Evaluation

 Vos observations sur Maison carrée d’Arlac