Le château de la Séguinie

Ce château tressois date de 1861. L'ouvrage d'Edouard Guillon (châteaux de la Gironde) le signale de la façon suivante : «Lemy était autrefois une petite maison située au sud de l'église de Tresses sur une croupe qui s'élève entre deux ruisseaux ; elle appartint successivement à monsieur Lémy, à monsieur Seguin et à madame Saunier qui, vers 1860, la vendit avec la propriété environnante à monsieur Teyssonneau, industriel, connu pour un système de bouchage. Le nouveau propriétaire fit construire, à côté de cette maison isolée, le château qui est un petit rectangle élevé de plusieurs étages et flanqué de quatre tourelles hexagonales terminées par des pignons ardoisés. L'ensemble de cet édifice qui date de 1861 est élégant, de bon goût, enrichi de sculptures ; le toit conique surmonté d'une terrasse est d'un bel effet : autour, sont des parterres, des grands ormeaux, des servitudes, des serres et l'ancienne maison Lémy ; au pied de la croupe, coule un ruisseau entourant une île couverte de fleurs et d'arbustes où l'on arrive par des ponts élégants. Ce château a déjà vu quelques réunions nombreuses ; il y a eu, non des tournois, mais des courses de chevaux et les journaux de Bordeaux ont rendu compte de celle qui s'y donna le dimanche 16 juillet 1865, à laquelle assistèrent plus de deux mille personnes…Le domaine est peu important ; il se compose de quarante et quelques hectares dont une partie est en futaie et en bois taillis ; il y a peu de vignes et il ne s'y récolte guère que quinze à dix huit tonneaux de vin »

Le château était entouré d'un vignoble ; en 1863, l'édition de «Bordeaux et ses vins» de Féret indique trente cinq tonneaux de vin rouge et dix huit tonneaux de vin blanc. En 1922, vingt de rouge et cinq de blanc. En 1940, Bordeaux était promue capitale d'un pays à la dérive. Le gouvernement s'installa dans la ville et les ambassades suivirent. Le Nonce apostolique Valerio Valeri habita pour peu de temps au château. Les soldats allemands, en garnison à Tresses, occupèrent aussitôt «La Séguinie» jusqu'en août 1944. Depuis le milieu de ce siècle, la vigne a disparu et de nombreux propriétaires se sont succédé. La famille Vaissières, installée en 1957, a vendu le bâtiment en 1967 à «La Séguinie Formation». Ce centre régional de promotion agricole et rurale a cessé ses activités en 1997 et c'est la municipalité de Tresses qui a acquis, en 1998, cette demeure. Elle lui a donné une nouvelle existence au service de la vie associative locale. S’y trouve aussi le siège de la Communauté de communes des coteaux bordelais. Il a d'ailleurs donné nom au lotissement juste à côté, celui a une magnifique vu sur ce château.

Source Wikipédia
Carte N°0

Intérêt général

Marche d'approche

Difficulté d'Accès

Durée de la visite


Vue d'ensemble
  • Grande région

    Nouvelle-Aquitaine (75)

  • Ancienne région

    Aquitaine (72)

  • Département

    Gironde (33)

  • Commune

    Tresses (33535)

  • Coordonnées

    44.83925,-0.47378

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21546421602425571
Lambert II+NTFD.dEPSG:275721986032377740
UTM Nord fuseau 30WGS84D.dEPSG:326304968198699661
Lambert IIINTFD.dEPSG:275733285934377845
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:37855596250-52741
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:432644°50'21.3"-0°28'25.615"
Latitude LongitudeWGS84D.dEPSG:432644.83925-0.473782

Qrcode de l'article

Scanner le QRCode à partir de votre smartphone. Si le navigateur de celui-ci le supporte, cette page du site internet sera consultable ultérieusement sans connexion internet...Bonne promenade !

  Habillage visuel © Niko sous Licence CCA2.5 version : 2021100101 | Admins & Rédacteurs   Signaler un bogue